Lorsque l’on décide d’acquérir un dôme géodésique, se pose rapidement la question du système constructif : avec ou sans connecteur. Quels sont les avantages et les inconvénients des deux systèmes ?

Avec connecteurs : le dôme nomade

Les connecteurs sont des platines qui permettent d’assembler les arêtes du dôme entre elles. C’est le lien, le point de connexion de toute la structure.

Nous les avons conçu en bois, dans un soucis esthétique et pratique.

Choisir un dôme géodésique avec connecteur, c’est faire le choix du léger et peu encombrant.

Les avantages :

  • Très faible encombrement
  • Montage et démontage rapide
  • Structure démontable

Ils sont particulièrement pertinent pour des dômes non isolés, 2 saisons, serres ou événementiels.

Sans connecteurs : le dôme solide

On passe ici sur une conception plus massive. Le dôme est constitué de triangles pré-assemblés, ce qui lui confère une résistance hors du commun. Particulièrement adapté pour les conditions difficiles : montagne, neige, vents.

C’est avec ce type de dôme que l’on peut envisager un dôme 4 saisons habitable : isolation, couverture de la structure en bardage, liège projeté, etc.

Les avantages :

  • Résistance accrue
  • Esthétique plus fine
  • Isolation et couverture en dure possible

Les dômes sans connecteurs restent démontable, mais l’encombrement sera plus conséquent: ils restent assemblés en hexagones et pentagones.

Il va permettre également une finition intérieur plus fouillée: toile coton, lambris ou 3 plis, etc…